Accueil - Actualités - La levée de fonds : Pour qui, avec qui et comment ?
Financements publics

La levée de fonds : Pour qui, avec qui et comment ?

noun_timer_2222453 Lecture 3 min

La question du financement est centrale et récurrente au sein de l’entreprise : différentes phases de levées de fonds sont en général nécessaires pour mener le projet à bien.

Nous vous proposons une présentation synthétique pour vous aider à mieux comprendre l’ensemble des sources de financements possibles, à quel moment elles sont activables et auprès de qui les solliciter.

Financer sa phase d’amorçage

Lorsque l’entreprise est dans sa première étape de développement, la phase d’amorçage consiste à financer le démarrage de l’activité. Pour cela, différents leviers peuvent être activés :

  • Le Love money : Le « Love Money » correspond aux fonds collectés auprès des amis, de la famille ou de l’entourage proche du créateur. Ces fonds, qui peuvent aller jusqu’à quelques dizaines ou centaines de milliers d’euros entrent dans le capital de l’entreprise. Rapide et facile à trouver, le Love Money permet d’initier la levée de fonds et parfois même de financer intégralement des « petits » projets.
  • Les concours d’entrepreneuriat : De nombreux concours d’entrepreneuriat (régionaux, nationaux ou internationaux) existent et permettent d’obtenir un financement non dilutif allant jusqu’à quelques dizaines de milliers d’euros, un accompagnement à la création ou d’autres aides en fonction des dispositifs. Au delà de l’apport financier, ces concours apportent une notoriété importante, pouvant aider à convaincre les futurs investisseurs.
  • Les fonds d’amorçage : Ce sont des fonds privés ou « semi-publics », constitués par des actionnaires publics (Etat, régions, etc.) et privés (Banques, Bpifrance, etc.). L’accès à un fonds d’amorçage permet aux entreprises de recevoir un apport en capital lors des premiers tours de table, allant de 100 à 500 k€.
  • Les prêts d’honneur : Des prêts à taux zéro (ou à taux très bas) peuvent également être accordés aux créateurs d’entreprise (et non à l’entreprise directement) pour la phase d’amorçage. Ces prêts peuvent être inclus dans les fonds propres de l’entreprise.

Financer sa phase d’amorçage et/ou sa phase de développement

Différents leviers peuvent être utilisés par l’entreprise pour sa phase d’amorçage et/ou pour une de ses phases de développement :

  • Le crowdfounding : Le crowdfounding ou « financement participatif » consiste à lever des fonds auprès d’investisseurs particuliers, en utilisant internet et les réseaux sociaux pour communiquer sur le projet. Le crowdfounding peut permettre de lever des sommes allant généralement de 20 à 100 k€. (Pour plus de détails, voir notre article sur le financement participatif.
  • Les Business Angels : Les Business Angels sont des investisseurs particuliers, en général d’anciens chefs d’entreprise ou entrepreneurs, qui entrent au capital de l’entreprise en apportant des fonds conséquents aux projets. Au delà des fonds apportés, les Business Angels  apportent également un accompagnement important et ouvrent l’accès à leur réseau professionnel.
  • Le Capital-Risque : Le Capital-Risque (ou Venture Capital en anglais) permet de lever des fonds plus importants que via les Business Angels, pouvant aller de 500 k€ à quelques dizaines de millions d’euros. Les investisseurs en Capital-Risque entrent au capital de l’entreprise mais souvent avec une participation minoritaire au capital. Ils ont en général un droit de participation aux décisions de l’entreprise et, comme les Business Angels, conseillent et ouvrent leur réseau.

Financer sa phase de développement

Lors des phases de développement, l’entreprise a besoin de fonds pour avancer dans le développement de son projet ou pour initier un nouveau projet.

  • Les fonds de capital développement peuvent alors être sollicités. Ces fonds permettent de financer des entreprises déjà développées et rentables, à la recherche de fonds plus importants pour poursuivre leur croissance.

 

 

Se financer tout au long du projet d’entreprise

Tout au long de votre projet d’entreprise, les dispositifs comme le Crédit d’Impôt Recherche (CIR), le Crédit d’Impôt Innovation (CII), le dispositif Jeune Entreprise Innovante (JEI) et les aides à l’innovation (subventions, avances remboursables et prêts) participent au financement de vos projets de Recherche et Développement.

Ecrit par
crayon

Formulaire de contact

*Les champs marqués d’un astérisque sont obligatoires pour réponse à votre demande d’information. Les données personnelles, de même que celles collectées ultérieurement, pourront être utilisées par l'entreprise à des fins de gestion de la relation commerciale, de prospection et d’animation commerciale. Lire plus... Celles-ci pourront également servir à vous faire parvenir nos e-mailings. Elles sont destinées au service commercial de l'entreprise. Conformément à la loi informatique et libertés, vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant apougnier@evoly-consulting.fr . Pour en savoir plus sur la protection de vos données personnelles, veuillez consulter nos Mentions légales et notre Politique de protections des données.