Actualités
Déclaration CIR 2012 : Les cahiers pratiques d’EVOLY Consulting – n°4

Déclaration CIR 2012 : Les cahiers pratiques d’EVOLY Consulting – n°4

Publié le 26 février 2013
Déclaration CIR 2012 : Les cahiers pratiques d’EVOLY Consulting – n°4

A moins de 2 mois du dépôt de la déclaration de crédit d’impôt recherche (CIR), les experts d’EVOLY Consulting partagent leur expertise et leur expérience terrain sur ce sujet tout au long du mois de février.

Pour ce 4ème et dernier numéro, nous vous proposons de vous présenter les aspects pratiques du Crédit d’Impôt Recherche : sa gestion administrative et financière et la documentation justificative à constituer.

Comment s’organiser pour déposer un CIR ?

Nous avons vu au cours des précédents numéros qu’il convenait d’être rigoureux dans une approche CIR ; en effet, les définitions officielles de la recherche, du développement et de l’innovation sont toujours susceptibles de prêter à interprétation. Il est donc important de toujours positionner son activité présumée de Recherche ou de Développement par rapport à l’état de l’art dans le domaine considéré.

Règle n°1 : Bien maitriser son secteur d’activité et suivre les avancées technologiques de ses concurrents

Toute activité d’innovation ou de recherche nécessite la réalisation d’une veille concurrentielle, stratégique et économique, utilisez la pour situer vos projets par rapport à l’état de l’art. Une fois cet état de l’art défini, il convient de s’assurer que les travaux réalisés dans le cadre des projets relèvent bien de la recherche, du développement ou de l’innovation. Pour cela, les outils internes de l’entreprise (suivi des travaux réalisés, process de développement produits par exemple) permettent de positionner la ligne entre le développement classique et les activités de développement relevant du CIR.

Règle n°2 : Mettre en place un suivi des travaux réalisés et des temps passés sur chacun des projets de R&D menés.

Les aspects financiers et comptables sont aussi importants que la nature des travaux réalisés ; en effet, il s’agit avant tout d’un dispositif d’incitation fiscale. Il est donc important de s’assurer de l’éligibilité et de l’exhaustivité des dépenses retenues (dans ce cadre, la gestion des subventions et aides diverses à la R&D perçues revêt une importance capitale).

Règle n°3 : Disposer d’une comptabilité adaptée à l’identification des dépenses de R&D engagées.

Même si le CIR a été pérennisé et qu’il devrait continuer à soutenir les entreprises pour au moins les 5 prochaines années (cf. Rapport Gallois), il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un dispositif fiscal sujet à modifications chaque année lors du vote du projet de loi de finances.

Sous un angle pratique, nous attirons votre attention sur le fait que les obligations déclaratives sont susceptibles d’évoluer chaque année. D’où l’importance de toujours se référer aux imprimés mis en ligne sur le site du Ministère de l’Economie et des Finances.

Règle n°4 : mener une veille réglementaire sur la nature des travaux et des dépenses éligibles.

Comment s’organiser pour justifier un CIR ?

L’enveloppe budgétaire annuelle dédiée au CIR a été multipliée par 10 en moins de 10 ans pour atteindre aujourd’hui près de 5 milliards d’euros.

C’est un dispositif qui contribue fortement à améliorer la compétitivité des entreprises en France. Il est donc normal que l’Administration vérifie régulièrement sa bonne application pratique pour éviter les effets d’aubaine et d’optimisation fiscale.

C’est la raison pour laquelle une documentation justificative doit être établie pour valider le fondement des économies d’impôts sollicitées. Cette documentation doit détailler non seulement l’intégralité des dépenses intégrées dans le calcul du CIR, mais aussi la nature des projets sélectionnés et le contenu des travaux réalisés au cours de l’année.

Sous un angle pratique, le Ministère de la Recherche publie chaque année un guide relatif au CIR, dans lequel des matrices de tableaux sont communiquées. Ces matrices correspondent aux éléments justificatifs attendus par l’Administration.

Règle n°5 : Présenter de façon détaillée toutes les dépenses intégrées dans le calcul du CIR

La description des projets de R&D, même si elle est souvent considérée comme consommatrice de temps, est primordiale car c’est sur cette base que sera déterminée l’éligibilité du projet mené et in fine le CIR en résultant.

Il est important qu’elle s’appuie sur les éléments de travail produits en interne pour démontrer la réalité des travaux menés. Il sera également nécessaire de mettre en avant le profil scientifique des collaborateurs qui interviennent sur le projet et l’avancée technologique occasionnée par les activités menées.

Sous un angle pratique, le Ministère de la Recherche présente sur son site Internet la trame descriptive à utiliser.

Règle n°6 : présenter en détail le contenu scientifique et les avancées technologiques liées au projets

Ces cahiers pratiques avaient pour objectifs de vous aider dans la préparation de la déclaration de votre CIR 2012. Nous espérons que vous avez trouvé des éléments pratiques vous aidant dans cette démarche.

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires : contact@evoly-consulting.fr

Les consultants d’EVOLY Consulting interviennent au quotidien sur ces sujets ; vous pouvez les solliciter sur toutes vos problématiques liées à l’organisation de votre financement de l’innovation.

EVOLY Consulting, Conseil en management du financement de l’innovation.
 Consultants présents en Rhône-Alpes (Lyon, Grenoble,  Saint-Etienne, Chambéry) et intervention en France et en Europe.

nous contacter

  • captcha

*Les champs marqués d'une astérisque sont obligatoires pour réponse à votre demande d’information.

Les données personnelles, de même que celles collectées ultérieurement, pourront être utilisées par EVOLY Consulting à des fins de gestion de la relation commerciale, de prospection et d'animation commerciale. Celles-ci pourront également servir à vous faire parvenir nos e-mailings. Elles sont destinées au service commercial d'EVOLY Consulting.

Conformément à la loi informatique et libertés, vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant dpo@evoly-consulting.fr.

Pour en savoir plus sur la protection de vos données personnelles, veuillez consulter nos Mentions légales et notre Politique de protection des données personnelles .